0

La grippe dans l’histoire

histoire de la grippe



On l’appelle la grippe ou aussi l’influenza, elle est causée par des virus au nombre de trois et peut affecter les êtres humains, mais aussi le porc, les oiseaux et certains mammifères.


Très longtemps attribuée à une bactérie ce n’est qu’en 1931 que l’on va découvrir les virus de la famille des Orthomyxoviridae et le premier vaccin ne verra son apparition qu’en 1944.

Pourtant on estime que la grippe chez l’homme remonte à environ 2500 ans avant JC, et Hippocrate en décrivait déjà les symptômes il y a près de 2400 ans.

La grippe est loin d’être une maladie anodine puisque même de nos jours on estime qu’elle tue sous ses différentes formes chaque années entre 250 000 et 500 000 personnes dans le monde, et pour la France seule, une personne par jour en moyenne meurt de la grippe.

La plus grande épidémie fut la grippe espagnole entre 1918 et 1919, mais qui ne s’est en rien cantonnée à l’Espagne, environ un tiers des personnes dans le monde ont été touchées par cette grippe. Foudroyante et meurtrière c’était sa réputation, en pleine forme le matin en se levant mort le soir même…

Particularité de la grippe espagnole, elle tua essentiellement des personnes jeunes âgées de 20 à 40 ans. Les estimations les plus récentes font état de 50 à 100 millions de morts dans le monde. En France c’est 408 000 morts, parmi lesquelles Guillaume Apollinaire ou Edmond Rostand.

C’est à la suite de cette épidémie mondiale que fut crée une organisation qui par la suite deviendra l’OMS .
Depuis d’autres virus ont fait des ravages comme la grippe asiatique en 1958-1959 1.5 millions de morts, ou la grippe de Hong kong 1968-1969 1 million de mort. Les progrès de la médecine sont arrivés à endiguer ces épidémies et la dernière grippe de type H1N1 en 2009-2010 n’a fait que 18 000 morts.

Nous ne sommes pas à l’abri d’une pandémie telle que celle de la grippe espagnole, les communications, les déplacements, le tourisme, facilitent la propagation des virus, et chaque année en hiver il y a risque et les autorités sanitaires sont en alerte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *